On commencera ce post avec une Gravure attribuée à Le Follet, datant de 1830 environ.

Cette gravure montre des jeunes femmes admirant des « Mannequins de Mode » proposant les nouveautés parisiennes en matière de mode.

Ces petits mannequins sont les ancêtres des nôtres.

 

Lefollet

 

 

Lorsque l’on débute sur un mannequin d’atelier on a des envies de volants, de broderie, de froufrous, de dentelle, et là …..

Oups !

Il va falloir que l’on parle ….

Et surtout

Il va falloir faire un choix !

 

C’est en général le choix qui fache !!

Il y a d’un coté les Pures et Dures, Historique sinon rien.

Il y a de l’autre coté  les Grandes Rêveuses, Poupéeteuses avant tout.

Et entre les deux il y a quelques aventurières du chiffon dont je fais partie qui estiment qu’il faut avant tout se faire plaisir et tant pis si pour cela il faut oublier un peu l’histoire et se mettre à rêver  on nous appelle les « Baroques ».

 

Je n’essayerai de convaincre personne, je vous donne juste quelques notions qui permettront à chacune de choisir son camp.( je vous rassure de suite la guerre n’est pas déclarée entre les deux camps… )

 

Les Historiques, le plus grand respect leur est du, elles passent des heures à chercher le bon tissu pour le bon costumes, elles vont jusqu'à relire la chanson de Roland pour y trouver des indices sur la meilleure façon de tailler un surcot.

Elles savent exactement la nuance utilisée pour la lavallière de telle ou telle courtisane sur le tableau de tel ou tel peintre.

Respect …. Je l’ai dit, car c’est du travail de s’en tenir à l’histoire et c’est aussi beaucoup de contraintes et il faut avoir beaucoup d’humilité et de passion pour s’y plier.

 

mannequin d’atelier ancien, ce à quoi tend une « Historique ».

 

poupee

 

Les Poupeeteuses, pour en avoir fréquenté quelques unes, ce sont des grandes petites filles, aucune contrainte, un seul but ne pas en avoir et juste jouer comme quand elles étaient petites.

On accumule les chiffons, et suivant la mode ou la copine, on froufroute ou on cuissarde.

Un autre monde …… et j’aurai presque envie de dire … ce n’est pas le mien.

 

 

Les Baroques, de celles là je vous parlerai avec plaisir (forcément je suis de parti pris).

Pour vous en parler je dirai qu’elles sont lucides et surtout réalistes mais aussi pour mieux vous les décrire je dirai qu’elle aime l’histoire et ses détails tout en ayant l’esprit assez libre pour laissez entrer dans ce passé une petite part de leur idée de l’histoire.

 

Voici à quoi pourrait ressembler une Mannequin d’Atelier vue par une « Baroque ».

 

65090489_518092017

 

Erf ….. je me demande si je suis totalement impartiale à cette première relecture.

J’espère que vous saurez faire la part des choses !!

 

Concrètement la différence tient à la façon de finir un costume historique (ici je ne parle plus que pour les historiques d’un coté et les baroques de l’autre….. nous laisserons les Poupeeteuses car cela nous éloignerait du sujet qui nous intéresse vraiment à savoir les mannequins d’ateliers)

 

Les Historiques comme les Baroques partent d’un costume historique.

L’historique va commencer par se documenter pour savoir ce qu’elle peut ou non se permettre en termes de fournitures.

La Baroque va choisir le tissu de son choix tant qu’il reste « cohérent » 

 

Les deux vont construire leur costume en respectant soigneusement le patron.

C’est au moment des finitions que tout va se jouer.

L’Historique va s’en tenir à un costume « existant » qu’il soit sur un tableau d’époque, sur une gravure, détaillé dans un livre …. Elle ne changera rien pas même un bouton

Elle ira jusqu'à chiner autant qu’il le faudra pour trouver un bouton, une dentelle qui correspondra parfaitement avec la période historique de son costume avec la difficulté de respecter l’échelle … autant dire …… chercher une aiguille dans un champ de foin pas encore coupé ( avec la meule de foin c’est trop facile)

J’en connais même certaine qui ne font leur costume historique qu’après avoir trouvé une étoffe « d’époque » ….. Bien évidement cela a un cout et entre la documentation, la mise au point du projet et la réalisation avec tous les détails à travailler cela prend des mois voir des années pour certaines.

Pour ce genre de projet l’historique crée un livret que l’on appelle « Journal de Re-Création »

Ces livrets sont des merveilles contenant les sources de recherches, les détails de la réalisation, et comme bien souvent les « historiques » sont de vraies artistes on trouve également des aquarelles ou des dessins reprenant les  points forts du costumes)

(Ici j’avais prévu de vous présenter quelques pages d’un livret de Re Création …… et grâce aux «vilaines » ….. nous en sommes privées …… et croyez-moi …. J’en suis désolée)

 

La Baroque pour le même patron historique de départ va travailler autrement.

Elle choisira son tissu commencera à travailler son costume et si elle aussi  tient un journal ça ne sera pas un journal de « Re-Création » mais un journal de « création » car la baroque même si elle est partie d’un costume historique va laisser aller son imagination et créer sur la base de son costume historique la robe qu’elle imagine//fantasme par rapport à l’époque du costume.

Là bien évidement ça peut partir dans tous les sens ……. Et c’est  à ce niveau là qu’il faut que la Baroque reste très vigilante car elle aurait tôt fait de glisser chez les « Poupeeteuses » si elle n’y prend pas garde.

Mais heureusement notre baroque dans son journal de création va pouvoir se préparer et travailler son modèle pour qu’il reste cohérent.

Elle va créer le costume

A partir de ce moment là on parle de costumes d’artistes.

Et c’est un nouveau monde qui s’ouvre…….

Mais pour entrer dans ce monde il faut commencer par avoir fait son petit fantôme car sans une petite âme dans son atelier on a bien du mal à créer.

 

Dans un prochain post si j’en ai le temps je vous parlerai du journal de création (Pour les dames participant au projet mannequin …c’est à cela que servent les annexes que vous avez reçu)

Nous parlerons également des mannequins d’atelier comptemporain (nous aborderons ce sujet lorsque nous installerons les membres et la tête de nos mannequins)

 

A très bientôt (si l’on accepte que la notion de temps est toute relative …..)