Il était 21H06 quand le message est arrivé.

Un message aussi « creux » que les précédents,
toujours dans la suffisance et la condescendance,

Enfin  presque comme les autres, parce qu’en revenant
dessus une phrase m’interpella.

« Mais il est vrai que vous n'êtes pas dans le cercle
des créatrices qui font les salons et pro et autres »

Alors non seulement je n’étais pas une créatrice, mais si j’en
croyais les mails qui avaient précédés, je n’étais pas non plus dans mes
propositions très « honnête » et ….. Quoi d’autre …… j’étais
également une inconnue pour la plupart des autres créatrices.

Wouah

C’était donc ça pour appartenir a leur cercle très fermé il
fallait faire les salons et pro et autres, être connue et reconnue par toutes
les autres créatrices.

Cette Madame, pardon ce Monsieur, enfin bref l’un ou l’autre,
peut importe.

Cette personne disais-je  en quelques lignes me donnait un défi à
relever.

Devenir une créatrice, connue, reconnue et faisant les
salons.

En cette période de crise je pensais que la concurrence déjà
rude était à éviter et qu’il m’aurait plutôt encouragé à rester la bonne petite
dame inconnue et méconnue.

Petite nébuleuse loin de l’attraction de ces étoiles déjà au
firmament.

Un défi, je le relève,

Voyons voir comment on s’en sortira.

Faites place la Jad est dans la place.